Cuisine & Maison les meilleures sélections

Bissell StainPro 6 – Nettoyeur de tapisserie et moquettes : Aspirateur efficace

Cette « shampouineuse » qui va désincruster au mieux des tâches de tapis, moquette, fauteuil et canapé arrive prête à monter. Là commence la grande aventure de la notice qui a l’air simple et facile et dans les faits, les vis sont difficiles à mettre en place. Heureusement, j’ai bénéficié de l’aide mon mari et surtout de son matériel de vissage dévissage. Premier conseil se munir de bons outils, tournevis cruciforme entre autre, un bon éclairage aussila mise en place du réservoir, du tuyau et des accessoires c’est intuitif. Le cordon d’alimentation est impressionnant environ 8 m. Cela donne une machine trapue, lourde à manoeuvrer. Soyons honnête on ne shampouine pas chaque semaine la moquette. Lorsque l’on se décide il faut se préparer à ces travaux de nettoyage car la surface nettoyée est longue à sécher. ⚠️ la notice recommande de vérifier sur les étiquettes la possibilité d’un shampooing. Il faut effectivement des tissus suffisamment résistants pour supporter l’eau chaude (60° dans le réservoir) et le détergent fourni par le constructeur.

Lors du déballage de l’appareil l’on s’aperçoit immédiatement que l’on affaire à un appareil qui ne rigole pas. Il est volumineux est donne vraiment l’impression d’être un appareil qui est plus proche du pro que du domestique. Tout est prévu ou presque des emplacements de rangement pour les outils de nettoyages, un emplacement pour enrouler le cordons électrique de 8 mètres oui j’ai bien dit 8 mètres et c’est tout juste suffisant. Test effectué sur une moquette beige très sale, poils de chien et salissures de tous ordres. Le résultat est super, la moquette est propre après 2 passages voir photo. Deuxième test, effectué sur un tapis synthétique prévu pour l’extérieure, lui aussi très sale, poussières et traces de boue et taches de gras. Le résultat est très correct, impossible de faire mieux avec une serpillère voir photo. Pour le nettoyage je ne peux dire que « impeccable » les résultats sont vraiment super. Les inconvénients :le plus important c’est le bruit, il est très bruyant voir assourdissant au bout de 15 minutes, attention au mal de tête. La moquette et les tapis sont très humides après nettoyage, il faut prévoir un temps de séchage d’une heure minimum sans circuler dessus.

Depuis le temps qu’on voulait nettoyer nos moquettes, voici que se présente l’outil idéal pour se lancer dans la besogne. L’appareil est très simple d’utilisation : on remplit le réservoir d’eau, on ajoute le détergent (on peut aussi faire sans pour un nettoyage rapide simplement à l’eau) et on passe l’engin comme on passerait un aspirateur. Le lavage est très convenable (je ne jugerai pas d’une comparaison avec un appareil “pro” comme le font certains autres commentateurs, n’ayant pas de point de comparaison) : seule une tâche bien incrustée n’a pas pu disparaître avec le nettoyeur, mais il l’a suffisamment atténuée pour que je puisse finir de l’enlever à la main (en frottant bien avec un produit à moquette en bombe). Le seul gros défaut reste son poids qui est vraiment très lourd, et c’est un peu pénible sur une grande surface .

L’appareil a été testé sur une moquette écrue en laine naturelle. C’est une moquette que mon père a fait poser il y a plus de 15 ans et qui n’avait jamais été nettoyée (à part avec de la bombe spéciale tapis-moquettes pour éliminer quelques taches). Du coup, ne soyez pas effrayés en voyant les photos, particulièrement celle du récupérateur d’eau sale. (non, ce n’est pas du café au lait). Le nettoyeur est aisé à utiliser bien que peu maniable et un peu lourd. En même temps, ce n’est pas un appareil que l’on utilise tous les jours. Le principe est simple :1/ on passe l’aspi sur la moquette. 2/ on remplit le réservoir de 3. 75 litres d’eau chaude (60°) additionnée de détergent (un bidon est fourni). 3/ on se lance dans la grande aventure du nettoyage ; en appuyant sur la gâchette située sur le manche, on pulvérise le liquide.

  • C’est pro, c’est propre
  • Nettoie très bien, mais est vraiment lourd
  • Des tapis comme neuf !!!

BISSELL StainPro 6 – Nettoyeur de tapisserie et moquettes

  • Nettoyez vos tapis profondément et enlevez les taches grâce à la puissance de 800 Watts et 220 Volts
  • La chaleur constante aide à maintenir la température de l’eau tout au long du processus de nettoyage
  • Les surfaces se dessèchent rapidement avec une aspiration à pleine largeur
  • Enlevez définitivement les taches difficiles avec la puissance d’OXY
  • Facile à remplir, vider et nettoyer le réservoir 2 en 1

Bonjourvoici un super nettoyeur de tapisserie, fonctionne aussi sur tapis, il injecte le produit sur les taches et l’aspire de façon à ce que la tache disparaisse et que le tapis soit sec presque aussitot. ça fonctionne aussi sur les canapés en tissus, les escaliers en tissus etc etcl’eau chaude + le produit fonctionne bien c’est max 60 degrès ce qui est largement suffisant. L’appareil est assez volumineux et lourd mais il est éfficace et c’est ce qu’on lui demande. Nombreux embouts fournis pour différents néttoyage l’appareil est peut etre un peu chere mais bon c’est éfficace.

Testé sur un tapis laine “louis de poortere”. 10 de couleur claire (blanc-gris-or) environ, qui est resté 6 mois plié. Une fois l’aspirateur passé, il restait des “auréoles”, il n’était pas net. La machine: elle est plutôt lourde à manier une fois le réservoir plein. Mais la poignée est “orientable” ce qui rend sa manipulation facilitée. Le démarrage se fait par une pédale au pied. La seconde pédale est pour faire pivoter la poignée.

Une fois monté (quelques vis – fournies – pour fixer le manche et les supports câble et tuyau), on se retrouve avec un gros bazar, et devant la taille de l’engin, assez peu maniable et encombrant, on espère sincèrement que le machin sera efficace. Et, ouf , la promesse est tenue. Au-delà même de mes espérances. Je ne vais pas vous détailller, ni vous recopier le mode d’emploi, assez simple, pour passer directement au fonctionnement, à l’usage et au résultat. Je n’ai pas de moquettes chez moi, mais trois grands tapis oriental, dont un tapis hamadan en laine épaisse. Et cela faisait un bout de temps que je souhaitais les laver. Au boulot ultra simple : on avance et on recule. On avance en appuyant sur une gâchette se situant au niveau de la poignée : l’engin projette le liqide de nettoyage, et quand on recule, on aspire la moquette : le liquide sale est stocké dans un réservoir distinct. Cela fonctionne impeccable, et vu le jus noir ingurgité par la machine, je me dis que ce n’étais pas un luxe.

Cet appareil est destiné à nettoyer les moquettes, les tapis et le mobilier recouvert de tissus. Le principe en est simple : après aspiration de la poussière, à l’aide d’un aspirateur ordinaire, avec cet appareil on asperge l’élément à nettoyer d’eau chaude – éventuellement additionnée de produit nettoyant – puis, avec ce même appareil, on aspire l’eau sale. Quand on voit, grâce à une fenêtre transparente, que l’eau aspirée n’est plus sale on arrête les opérations alternées de pulvérisation et d’aspiration d’eau et on termine par l’aspiration d’eau jusqu’au moment où on ne voit plus d’eau aspirée. La température de l’eau doit être au maximum de 60°c. Ainsi on ne risque pas de « traumatiser » l’élément, comme ce serait le cas avec, par exemple, de la vapeur. En outre, si j’ai bien compris, pour limiter la consommation en énergie de l’appareil, il ne chauffe pas l’eau mais se contente de maintenir sa température. Je trouve que la structure de l’appareil est astucieusement étudiée pour permettre d’observer l’eau aspirée et déterminer quand il faut arrêter la pulvérisation, puis l’aspiration. A cet effet il comporte un réceptacle transparent dans lequel se trouve le réservoir souple dans lequel on introduit l’eau chaude. L’eau sale aspirée vient remplir le réceptacle autour du réservoir d’eau propre. Dans le cas du nettoyage de moquette ou tapis, le parcours de l’eau aspirée s’observe dans le réceptacle transparent, alors que dans le cas d’un tissu d’ameublement on prévoit un embout d’aspiration à brosse avec une partie transparente.

– les +:- plusieurs utilisations en 1- il est très efficace- gros réservoir et pas de sacs,- pour le nettoyage du sol l’appareil est vendu avec des produits préconisés par le constructeur, qui ne sont pas donnés- notice en français ce qui n’est pas toujours le cas avec les produits de ce constructeur- bonne longueur de câble. Mais pas d’enrouleur- bruyant, impossible de régler en puissance- très encombrant et peu ergonomique- onéreux- entretien après chaque nettoyage à l’eau.

Toute la différence entre une bombe pour tapis et moquette et un aspirateur avec cet appareil bissell fait pour ça, avec la première solution j’ai bricolé tant bien que mal pour nettoyer mes tapis de salon dont un “fait main” offert par ma mère il y a plusieurs années et la deuxième solution qui fait un travail de professionnel en profondeur, en 30 mn après avoir insisté sur les endroits les plus sale je n’ai pas eu un tapis propre j’ai eu un autre tapis comme neuf avec des couleurs que je ne lui connaissais pas vraiment impressionnant, le seul regret c’est de ne pas avoir pris des photos avant de le laver. L’eau de réservoir était noir foncée et j’ai retiré sous le nettoyeur plusieurs boules de mélange de poussière et de poils de chats incrusté dans le tapis. Si vous avez des vieux tapis ternis par le temps ou des moquettes tachées c’est “l’outil” qu’il vous faut. L’utilisation est très simple, le seul regret pour ma part est le câble électrique qui est très long et qui aurait pu être avec enrouleur comme sur un aspirateur moderne pour s’éviter la fastidieuse tâche de l’enroulage ,déroulage autour des axes prévus et de s’emmêler les roues et les pieds dans le câble pendant l’utilisation.

A la réception de l’appareil, il faut tout d’abord assembler quelques pièces. Un fois cette opération réalisée l’on se rend compte de la taille et de l’encombrement réel de l’engin. Une fois le remplissage effectué, assez aisément, l’on découvre la deuxième surprise : le bruit infernal. Points positifs : le fonctionnement est aisé (vaporisation pour aspiration) et le résultat probant. Il est important de noter que l’eau propre et l’eau sale sont stockées dans deux compartiments séparés. Le rinçage et le nettoyage du filtre sont un peu fastidieux mais au global l’appareil est simple à utiliser. En résumé, un appareil qui fait bien sont travail, en contrepartie d’un bruit assourdissant. On retiendra donc le résultat et la performance du nettoyage, c’est quand même le principal.

Aspirateur assez lourd mais cependant maniable qui permet d aspirer efficacement les tapis et les tissus d ameublement. Conseil : se mettre des bouchons.

Ce que je retiens de l’utilisation de cette shampouineuse :en premier lieu :m’a fait économiser l’achat d’un nouveau tapis. –>la facilité d’utilisation : on verse un gobelet de produit (fourni). On appuie pour vaporiser le produit, brosse automatiquement, on revient sur ses pas, aspire l’eau et la saleté sans forcer. J’aime le fait que l’eau propre et l’eau sale soit séparées (vous riez mais ce n’est pas le cas de tous les nettoyeurs)que le contenant soit facilement amovible pour les remplir/vider et nettoyer. –>l’efficacité : les taches, même anciennes s’évanouissent . (photos)les tapis retrouvent leurs belles couleurs du neuf. C’est juste impressionnant testé le “bras amovible” sur le canapé. Des couleurs ravivées, la poussière et les taches enlevées. –>la puissance : 800 watts, semble peu sur le papier, mais plus que suffisant en réalité. –>le poids : tout de même 11 kg tout de même. Des enroule-câbles permettent de ne rien avoir qui traine une fois le travail terminé. Un point important pour moi.

Chouette, moi qui ai une moquette pleine de tâches au 2ème étage, l’arrivée de ce nettoyeur dédié va me filer un sacré coup de pouce. C’est ce que je me suis dit lorsque j’ai ouvert l’emballage. Passé un montage assez rapide, avec un manche et 2 supports à visser (vis fournies, heureusement, mais tournevis indispensable, donc. ) il faut retirer le réservoir amovible, le remplir d’eau tiède/chaude, ainsi que d’une dose de liquide nettoyant (un verre doseur compris dans le lot permet de faire cela dans les règles de l’art ). On est donc près pour utiliser l’engin. Une pression du pied sur la pédale grise et le manche se baisse pour pouvoir faire des mouvements de va et vient ; une pression sur la pédale rouge et l’appareil se met en marche. Une gachette situé au niveau du manche permet de vaporiser la solution liquide sur la moquette. Il faut ensuite passer lentement avec le nettoyeur. Ce dernier, en passant, aspire l’eau savonneuse propagée. Par ce procédé, on arrive donc à rendre propre la moquette.

Ce nettoyeur de sol bissell stainpro 6 powerwash (modèle 2009n) est fabriqué en chine ; l’appareil est garanti 2 ans. Le bissell stainpro 6 permet de nettoyer les moquettes et les tapis. Il est livré avec un bidon de 236ml de solution nettoyante bissell ainsi que différents embouts permettant de nettoyer les escaliers, les meubles en tissu, etc. A l’heure où je rédige ce commentaire, un bidon de 1,5l de produit nettoyant bissell est vendu 34 euros environ. La notice est traduite dans différentes langues, notamment en français. Ce nettoyeur fait la taille d’un aspirateur traineau : ses dimensions sont ainsi de 52cm de longueur x 29cm de largeur x 110cm de hauteur. Le flexible d’aspiration mesure 2,13m de longueur, ce qui permet d’accéder sans difficultés à un canapé, un meuble ou une étagère. Enfin, le cordon d’alimentation est de bonne longueur (j’ai mesuré 8 mètres environ), ce qui permet de shampouiner le sol dans différentes pièces de la maison sans avoir besoin de débrancher le nettoyeur. En revanche, contrairement à un aspirateur traineau, le bissell stainpro 6 n’est pas pourvu d’un enrouleur automatique, ce qui est dommage. Ce nettoyeur de sol est simple à prendre en main ; avant de l’utiliser, il convient d’abord de passer l’aspirateur sur la moquette que l’on souhaite laver.

Bel appareil que j’ai donné à mes parents pour nettoyer leurs tapis et surtout moquettes, et qui donne toute satisfaction. La mise en route est aisée avec un mode d’emploi léger et clair et un réservoir bien pensé. La bête est lourde mais c’est normal pour ce genre d’appareil, en particulier une fois remplis d’eau. Cela n’empêche pas une bonne maniabilité et une bonne couverture, en particulier des coins. Surtout, le nettoyage est très efficace, et particulièrement visible : nous avions oublié de nettoyer un coin de tapis, impossible de ne pas voir la différence le lendemain sur ce coin resté sale .

Il fut un temps où chez mes parents on avait de la moquette partout. Ce nettoyeur aurait été notre meilleur ami. Même si la moquette tend à disparaitre de nos maison, on a encore des tapis et un canapé en tissus qui n’est jamais nettoyé. J’ai testé ce nettoyeur sur le plus pitoyable des tapis. Vive les régurgitations de carotte impossible à nettoyer. C’est magique, plus aucune tâche. La couleur de l’eau m’a vraiment dégoutée, je n’en reviens pas à quel point le tapis était sale. Le point négatif c’est le poids de ce nettoyeur. Surtout une fois l’eau installée. Mais bon ce n’est pas comme une aspirateur qu’on utilise régulièrement, ici on a pas souvent besoin de le sortir donc exceptionnellement ça reste acceptable. Très très facile à utiliser, il est super efficace. On a deux réservoirs d’eau, un pour l’eau propre et un pour l’eau usée.

Addenda du 09/05/2018 : utilisé pour nettoyer 3 chambres moquettées chez une amie, il suffit de consulter la dernière photo jointe pour juger de l’excellente efficacité de cet appareil. En effet, la vision du contenu du bac de récupération est impressionnante —————————————————————————————————————————————————————————————livré avec mode d’emploi, accessoires dédiés tissus d’ameublement, tels que suceur, outil deux en un, avec brosse, un flacon de « wash&protect » de 236 ml (recommandé par la marque) et un gobelet doseur. Assemblage, mise en œuvre et entretien ne présentent aucune difficulté, il suffit de suivre le mode d’emploi sur lequel je ne reviendrai pas. Tout est bien pensé pour un rangement optimal des accessoires et du câble d’alimentation. À ce propos, longueur du câble d’alimentation, très confortable : environ 5 m, longueur du tuyau : environ 2 m. Le principe :- vaporisation des surfaces avec de l’eau chaude (sans dépasser les 60° c) mélangée à une dose de produit « wash&protect », dans les proportions indiquées. Attention à ne pas vaporiser à l’excès. – brossage- aspiration des saletés et séchage simultané. Les résidus humides sont aspirés et récupérés dans la cloison « eau sale » du bac. Destiné au nettoyage en profondeur de moquettes, tapis (à poils courts) et tissus d’ameublement, cet appareil se montre très performant, au prix d’une importante nuisance sonore.

Appareil assez performant avec le produit recommandé mais beaucoup moins avec juste de l’eau. Je pense l’utiliser une fois sur deux, avec et sans produit. Il est très volumineux, mais c’est toujours le cas avec ce type d’appareil. Il reste la contrainte de le nettoyer après usage puis de lui trouver une place pour le ranger dans la maison. Tout est prévu pour le rangement, un système pour enrouler le câble électrique (très long et aussi très encombrant à l’usage), et un système pour enrouler le tuyau ( celui qui alimente une poignée prévue pour le nettoyage des fauteuils ). Je pense qu’il aurait pu prévoir de rendre ce tuyau et cette poignée amovibles. Attention de ne pas trop mouillée les parties à nettoyer (c’est bien de s’entraîner sur une petite surface), j’ai préféré déplacer mes tapis sur un carrelage pour éviter de trop mouiller mon parquet puis de bien les laisser sécher avant de les remettre en place, c’est du boulot et il faut de la place .

Summary
Review Date
Reviewed Item
BISSELL StainPro 6 - Nettoyeur de tapisserie et moquettes
Rating
5,0 of 5 stars, based on 19 reviews